Les collections

Maple Tree Tar Spot - Gestion de la tache de goudron des érables

Maple Tree Tar Spot - Gestion de la tache de goudron des érables


Vos érables sont de magnifiques boules de feu jaunes, oranges et rouges à chaque automne - et vous l'attendez avec beaucoup d'anticipation. Lorsque vous découvrez que votre arbre souffre de la tache de goudron des érables, vous pouvez commencer à craindre que cela signale la fin de beaux paysages d'automne pour toujours. N'ayez crainte, la tache de goudron de l'érable est une maladie très mineure des érables et vous aurez beaucoup de chutes enflammées à venir.

Qu'est-ce que la maladie de la tache de goudron de l'érable?

La tache de goudron d'érable est un problème très visible pour les érables. Cela commence par de petites taches jaunes sur les feuilles en croissance, et à la fin de l'été, ces taches jaunes se développent en grandes taches noires qui ressemblent à du goudron a été déposé sur les feuilles. En effet, un pathogène fongique du genre Rhytisma a pris racine.

Lorsque le champignon infecte initialement une feuille, il provoque une petite tache jaune de 1/8 de pouce (1/3 cm) de large. Au fur et à mesure que la saison avance, cette tache se propage, atteignant finalement 3/4 (2 cm) de large. La tache jaune qui s'étend change également de couleur à mesure qu'elle grandit, passant lentement d'un jaune-vert à un noir profond et goudronneux.

Les taches de goudron n'apparaissent pas tout de suite, mais sont généralement visibles du milieu à la fin de l'été. À la fin du mois de septembre, ces points noirs sont à leur taille réelle et peuvent même sembler ondulés ou profondément rainurés comme des empreintes digitales. Ne vous inquiétez pas, cependant; le champignon n'attaque que les feuilles, laissant le reste de votre érable seul.

Les points noirs sont assez disgracieux, mais ils ne font aucun mal à vos arbres et disparaîtront lorsque les feuilles tomberont. Malheureusement, la tache de goudron de l'érable se propage par le vent, ce qui signifie que votre arbre peut être réinfecté l'année prochaine si les spores se retrouvent dans la bonne brise.

Traitement des taches de goudron d'érable

En raison de la façon dont la maladie de la tache goudronneuse de l'érable est transmise, un contrôle complet de la tache goudronnée de l'érable est pratiquement impossible sur les arbres matures. La prévention est la clé de cette maladie, mais si les arbres à proximité sont infectés, vous ne pouvez pas raisonnablement vous attendre à détruire totalement ce champignon sans le soutien de la communauté.

Commencez par ratisser toutes les feuilles tombées de votre érable et les brûler, les ensacher ou les composter pour éliminer la source la plus proche de spores de taches de goudron. Si vous laissez les feuilles tombées sur le sol jusqu'au printemps, les spores qui s'y trouvent réinfecteront probablement le nouveau feuillage et redémarreront le cycle. Les arbres qui ont des problèmes avec les taches de goudron année après année peuvent également être aux prises avec une humidité excessive. Vous leur ferez une grande faveur si vous augmentez la note autour d'eux pour éliminer l'eau stagnante et empêcher l'accumulation d'humidité.

Les jeunes arbres peuvent nécessiter un traitement, surtout si d'autres arbres ont eu une grande partie de leurs feuilles couvertes par des taches de goudron dans un passé récent. Si vous plantez un érable plus jeune dans une zone sujette à la tache de goudron d'érable, il est recommandé d'appliquer un fongicide, comme le triadiméfon et le mancozèbe, au débourrement et deux fois à intervalles de 7 à 14 jours. Une fois que votre arbre est bien établi et trop grand pour être pulvérisé facilement, il devrait pouvoir se débrouiller tout seul.


À la fin du printemps, des taches chlorotiques apparaissent sur les feuilles des arbres. Celles-ci se développent en lésions brun-noir, conservant la bordure jaune. [4] Les lésions continuent de croître et, à la fin de l'été, forment des taches foliaires qui ressemblent à du goudron. [2] La tache peut atteindre jusqu'à 4 cm de diamètre. [4] Un signe microscopique de l'agent pathogène est le stroma, des tapis d'hyphes trouvés dans les lésions. [2] Ces lésions peuvent provoquer la sénescence des feuilles, mais elles ont surtout une importance cosmétique.

Rhytisma acerinum peut se produire dans de nombreuses espèces d'arbres, le genre le plus souvent touché étant Acer. Les espèces les plus touchées par la maladie sont l'érable de Norvège (Acer platanoides), érable argenté (Acer saccharinum) et l'érable sycomore (Acer pseudoplatanus). [5] [6]

Rhytisma acerinum est le téléomorphe de la tache de goudron. Au printemps, des ascospores en forme d'aiguille sont libérées des apothécies hivernales dans les débris de feuilles tombées. [2] [7] Ces spores sont disséminées par le vent et ont un pelage collant à attacher à de nouvelles feuilles saines. [4] Une fois sur les feuilles, les spores germent et pénètrent à travers la stomie. [2] L'infection subséquente provoque une chlorose des feuilles dans des taches jaunes localisées. À mesure que la saison se poursuit en été, des apothécies commencent à se former, donnant lieu à des lésions foliaires brun-noir qui ressemblent à des taches de goudron. [2] Les feuilles conservent leur bordure jaune de la chlorose initiale. Les apothécies survivent dans les débris végétaux tombés pendant l'hiver, libérant des spores lorsque la température est à nouveau chaude. [5] L'infection de la tache de goudron est localisée aux zones chlorotiques sur les feuilles et est principalement un problème cosmétique, plutôt qu'une maladie économiquement nuisible. [5]

L'anamorphe de la tache de goudron est Melasmia acerina. [5] À la fin de l'été, les conidiophores se forment dans la masse de tissu fongique appelé stroma. Le stroma est localisé dans les lésions noires des feuilles infectées. [2] Les conidiophores forment des conidies non infectieuses qui sont libérées à la fois dans des conditions d'humidité et de sécheresse. [2] [7] L'environnement le plus favorable pour l'agent pathogène est lorsqu'il y a une période prolongée d'humidité telle que le brouillard ou la pluie, ce qui empêche les feuilles de se dessécher. [8] Les jeunes arbres poussant à l'ombre sont donc plus sensibles. Dans ces conditions, les conidiophores excrètent une substance laiteuse de conidies. [2] En période de sécheresse, les conidies collent ensemble en une seule unité et forment des vrilles jaunâtres. [2] Parce que les conidies ne sont pas infectieuses, ce stade n'est pas vu aussi souvent que le téléomorphe, et il n'est pas certain pourquoi les spores sont produites. [2]

La tache de goudron se trouve le plus souvent en Europe et en Amérique du Nord. [2] On a pensé qu'il s'agissait d'un indicateur de pollution utile car il ne se trouve pas dans les zones à forte teneur en dioxyde de soufre. [5] [9] Cependant, alors que le dioxyde de soufre est toxique pour le champignon dans les études de laboratoire (le dioxyde de soufre empêche le stroma de provoquer des infections ultérieures), [10] aucune corrélation n'a été trouvée entre les niveaux de pollution et la maladie. Au lieu de cela, il a été constaté que dans les zones urbaines, les feuilles tombées (infectées) étaient plus susceptibles d'être balayées et enlevées, supprimant ainsi une source d'infection pour les plantes. [11]

Comme mentionné précédemment, la maladie apparaît en été surtout en période d'humidité, mais elle peut également se développer pendant une saison plus sèche. [2]

La tache goudronneuse est une maladie localisée qui provoque principalement des symptômes esthétiques et n'est donc pas une maladie hautement contrôlée. [3] L'une des meilleures façons de gérer le pathogène est d'utiliser des techniques d'assainissement appropriées. [3] Parce que le champignon hiverne dans les débris de feuilles malades, l'enlèvement des débris à l'automne peut aider à réduire l'apparition de la maladie. [3] Dans certains cas graves, des fongicides peuvent être mis en œuvre pour aider à la lutte. [7] [12] Les fongicides de cuivre pulvérisés au début du printemps lorsque les feuilles bourgeonnent et deux fois plus tout au long de la saison aident à réduire la maladie. Cependant, la lutte chimique n'est normalement pas utilisée car cette maladie est principalement cosmétique. Les variétés résistantes sont inconnues. De plus, comme les espèces d'arbres affectées ont une faible valeur économique, la réduction du rendement préoccupe peu les producteurs. De loin, la pratique la plus importante est de garder une cour propre et d'enlever autant de débris que possible. [3] [5]

La tache de goudron est reconnue depuis 1794, date à laquelle elle a été découverte en Europe par Christiaan Hendrik Persoon, un mycologue de premier plan de l'époque. [13] La tache de goudron a peu d'importance historique en raison de sa nature cosmétique. Cependant, la myopathie atypique équine a été associée à l'ingestion de feuilles d'érable infectées par des taches goudronneuses. [14] Cette maladie provoque la dégénérescence complète des fibres musculaires et la mort subséquente chez les chevaux. [14]


UNE champignon appelé Rhytisma acerinum en est responsable. Il est communément appelé «tache de goudron» ou «tache de goudron noir», car il est noir comme du poix.

le le champignon n’infecte pas le à l'intérieur de l'arbre, et il n’a pas d’action parasitaire grave. Le pire impact de ce champignon est qu'il arrête l'activité normale sur les feuilles à l'endroit même - ce qui réduit la capacité des feuilles à photosynthétiser et à convertir la sève et le soleil en nutriments et en énergie pour l'arbre.

L'effet visuel rend l'arbre beaucoup plus malade qu'il ne l'est en réalité.


Extension MSU

La tache de goudron détectée sur les érables est un problème esthétique et une occurrence annuelle au Michigan.

Symptômes de la tache goudronneuse sur feuille d'érable argentée. Crédit photo: Steven Katovich, USDA Forest Service, Bugwood.org

Des échantillons de feuilles d'érable infectées par la tache de goudron ont été récemment signalés par les services de diagnostic de la Michigan State University. La tache goudronneuse est une maladie foliaire de l'érable causée par deux espèces de champignons du genre Rhytisma, qui se traduit par des lésions noires goudronneuses jusqu'à un pouce de diamètre sur les feuilles. La tache de goudron est fréquente au Michigan, bien que le niveau de gravité puisse varier considérablement d'une année à l'autre.

Que fait la tache de goudron aux érables?

La tache de goudron sur l'érable est le plus souvent causée par R. acerinum, qui produit de grandes taches entre 0,5 et 1,5 pouces, ou R. punctatum, qui produit des lésions de taille très précise. Alors que la tache de goudron réduit principalement l'esthétique d'un arbre, les infections fongiques graves peuvent entraîner une défoliation prématurée. R. acerinum est beaucoup plus fréquent au Michigan que R. punctatum. Bien que les symptômes les plus visibles soient présents à la fin de l'été, l'infection se produit en fait au printemps à mesure que les feuilles se développent.

Gestion de pépinière commerciale

Les pépinières qui cultivent les espèces d'érables sensibles, y compris les érables à grandes feuilles, de montagne, de Norvège, rouges, des montagnes Rocheuses, argentées, à sucre et sycomore, devraient pratiquer un excellent assainissement à l'automne pour éviter les épidémies dans la pépinière. Si détecté, ratissez et détruisez toutes les feuilles infectées. Si la tache de goudron est un problème persistant dans la pépinière, Michigan State University Extension recommande une application d'un fongicide étiqueté contenant les ingrédients actifs triadiméfon ou mancozèbe au débourrement. Le spray doit être répété deux fois à des intervalles de 7 à 14 jours, selon les instructions sur l'étiquette.

Gestion du propriétaire

La pulvérisation d'érables matures peut être coûteuse et inefficace. Il est difficile d'obtenir une bonne couverture fongicide en utilisant l'équipement d'application généralement disponible pour les propriétaires, et plusieurs applications correctement chronométrées seront nécessaires. MSU Extension recommande aux propriétaires de ramasser et de détruire toutes les feuilles infectées à l'automne. Le paillage des feuilles n'est souvent pas suffisant. Le champignon peut hiverner sur les feuilles tombées et fournir une source d'inoculum pour réinfecter les arbres pour la prochaine saison de croissance.

Pour plus d'informations sur la maladie de la tache goudronneuse, consultez:

Cet article a été publié par Extension de l'Université de l'État du Michigan. Pour plus d'informations, visitez https://extension.msu.edu. Pour recevoir un résumé des informations directement dans votre boîte de réception, visitez https://extension.msu.edu/newsletters. Pour contacter un expert de votre région, visitez https://extension.msu.edu/experts ou appelez le 888-MSUE4MI (888-678-3464).

Avez-vous trouvé cet article utile?

Veuillez nous dire pourquoi

Backyard Fruit 101: Introduction à la culture de vos propres fruits


Brûlure des feuilles sur les érables

Érables japonais en particulier, mais d'autres érables aussi, surtout quand il est jeune, peut soudainement dessécher les feuilles, d'abord sur les bords et parfois sur toute la feuille. Ce n'est pas une maladie mais le résultat d'un excès de soleil, souvent combiné à un manque d'eau. Cela se produira généralement pendant une longue période de chaleur et de sécheresse, alors n'oubliez pas de bien arroser votre arbre lorsque le temps chaud arrive. Si vous avez un érable japonais qui sèche régulièrement comme celui-ci en été, malgré un bon arrosage, vous pourriez envisager de déplacer l'arbre dans une partie plus ombragée du jardin. Cela se fait facilement pendant l'hiver pendant que l'arbre est en dormance. Creusez-le avec beaucoup de terre et arrosez-le abondamment dans son nouvel emplacement.

Il peut sembler que les érables ont beaucoup de problèmes, mais ils sont généralement en bonne santé et font partie des meilleurs choix que vous puissiez faire pour votre jardin. Si vous faites attention aux maladies et savez à quel point elles peuvent être graves ou non, vous apprécierez votre arbre pendant de nombreuses années.

Érables populaires


Pourquoi ratisser les feuilles sous l'érable est important pour la tache noire de goudron

Ce champignon particulier a trois phases principales dans son cycle de vie:

  • au printemps, microscopique les spores sont libérés qui sont en suspension dans l'air. Le vent les emporte au loin et certains se posent sur des feuilles d'érable.
  • les spores collantes s'ouvrent et commencent coloniser la feuille, et le déséquilibre qui en résulte fait que les feuilles d'érable forment des taches jaunes puis noires.
  • le champignon Ça continue a grandir quand les feuilles tombent aussi longtemps que le temps reste humide - qui, pour les feuilles mortes, dure tout l'hiver.

Au cours de l'hiver, le champignon se forme capsules qui contiennent de nombreux nouvelles spores. Ceux-ci éclateront lorsque les températures remonteront après l'hiver, démarrage du cycle encore une fois.

Retirer toutes les feuilles avant l'hiver garantit que la plupart des spores hibernantes sont détruit.

Le compostage les feuilles infectées par la tache noire d'érable fonctionnent également parce que les spores seront enterrées et mourront avant d'être à nouveau exposées à l'air. Pour maximiser cela, assurez-vous de retourner votre tas de compost plusieurs fois.

Soyez particulièrement vigilant si vous avez un jardin japonais - les érables sont une caractéristique clé, plantés pour leur beauté!

Le compostage ou le déplacement des feuilles ne propageront-ils pas la maladie des taches de goudron?

Ce champignon n'infecte que les hôtes de la Acer famille, la famille des érables. Les autres plantes ne sont pas infectées.

  • Ne brûlez ou évacuez les feuilles infectées que si vous souhaitez protéger les érables à proximité.
  • S'il y a plus d'érables dans le quartier, coordonnez-vous avec les voisins pour détruire les feuilles de tous les arbres infectés tous les deux ou trois ans. Cela permettra de contrôler la maladie pour toute la communauté!