Divers

Hibiscus en intérieur - Entretenir, Rempoter, Bouturer -

Hibiscus en intérieur - Entretenir, Rempoter, Bouturer -


L’hibiscus, en intérieur, l’essayer c’est l’adopter !

L’hibiscus, qu’il soit à fleurs simples ou doubles, est un arbre originaire d’Asie, mais le plus souvent, les hibiscus d’intérieur sont bien sûr le plus souvent des plants hybrides des producteurs spécialisés européens. SI les fleurs ne possèdent pas une grande durée de vie, l’hibiscus d’intérieur quand il est dans de bonnes conditions donnent des fleurs presque toute l’année. Souvent 2 heures de soleil par jour, une température intérieure minimum de 18 °C suffit pour profiter de cette floraison magique. L’hibiscus rosa sinensis peut atteindre, en intérieur, une taille importante, jusqu’à 2 mètres, mais bien sûr, en le taillant en fonction de la place dont vous disposez, il s’imposera à sa juste mesure. La forme, la taille, la couleur des fleurs d’hibiscus intérieur vous accompagneront pendant de nombreuses années.

Voir l’article planter l’hibiscus au jardin.

Nom botanique :

• Hibiscus Rosa Sinensis Hybride

Type de plante

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Persistant
• Rusticité : Plante non-rustique / faible résistance au froid (-3/-5°C)
• Famille : Malvacées – malvaceae
• Port : Arbuste
• Exposition : Soleil
• Plantation : Printemps
• Floraison : Toute l’année en intérieur
• Enracinement : Système racinaire
• Zone de Culture : 9b à 12 (voir carte de rusticité en France 9b à 10)
• Origine : Asie tropicale / Chine
• Plante Mellifère

Propriétés :

• La plante en intérieur souffre du froid dès 13 °C.
• La plante existe en fleurs simples, semi-doubles, et en fleurs doubles
• Hibiscus hybride peut être fleuri toute l’année dans les bonnes conditions de température, de lumières et d’arrosage.
• Certaines variétés sont plus faciles à cultiver en intérieur, préférez « camdenii », « Paramaribo », « Alicante ».

Quel sol pour l’hibiscus en intérieur ?

• Mélange terreau très léger mélangé de perlite à 30%.
• Épaisse couche de billes d’argile/

Quand la planter ?

• Saintpaulia est exclusivement cultivée, en pot, en intérieur.
• La plante doit être cultivée à au moins 18 °C, c’est là qu’elle offre la plus belle et longue floraison.
• Pour une culture d’extérieur, voir cette fiche hibiscus au jardin

Comment planter/rempoter L’hibiscus en intérieur ?

En pot pour la culture d’intérieur :

• Dans un pot qu’il faudra faire évoluer avec les dimensions de la plante…
• Placez un fond épais de billes de terre dans un pot pas plus grand que la motte livrée.
• Ajoutez un mélange terreau léger mélangé à du sable ou de la perlite à 30%.
• Grattez la souche et placez-la dans le pot.
• Tassez bien.
• Arrosez.

Hibiscus d’intérieur, en pot au jardin pendant l’été, dans les régions douces :

• N’oubliez pas avant tout que la plante apprécie les températures douces pour fleurir.
• Prévoyez une implantation à l’abri des rayons direct du soleil, du moins pas toute la journée.

Entretien de l’hisbiscus en intérieur :

Arrosage :

L’arrosage de l’hibiscus en intérieur doit être bien suivi.
• Arrosez quand la surface du substrat est sèche.
• L’eau utilisée pour l’arrosage ne doit pas être calcaire.
• Laissez l’eau se répandre dans le pot et s’écouler dans la soucoupe.
• Supprimez l’eau de la soucoupe.

Fertilisation, apport d’engrais de l’hibiscus en intérieur :

• À partir de mars à octobre toutes les semaines.
• Apportez un engrais liquide riche en azote et potassium.
N’utilisez pas d’engrais riche en phosphore.
En hiver, limitez largement à une fois par mois.

Rempotage :

• Rempotez en hiver, quand les racines dépassent du pot.
• Placez un fond épais de billes de terre.
• Ajoutez un mélange terreau léger mélangé à du sable ou de la perlite à 30%.
• Placez la souche de la plante
• Tassez bien.
• Arrosez.

Multiplication :

• L’hibiscus peut-être multiplié par bouture.

Quand bouturer ?

• Au printemps, au mois d’avril ou mai.

Comment bouturer l’hibiscus en intérieur :

• Sélectionnez une jeune pousse de printemps, sur branche porteuse, d’environ 20 cm. Elle ne doit porter aucun signe de maladie ou de parasite.
• Coupez la jeune pousse en « T », en gardant la petite branche entière avec un petit segment de 4 cm de la branche porteuse.
• Supprimez les feuilles en partant de la coupe sur la moitié de la branche.
• Préparez un pot rempli à moitié de terreau pour tamisé.
• Placez la bouture.
• Comblez de terreau en tassant bien.
• Arrosez bien.
• Sinon utilisez un sac type congélation propre pour réaliser une bouture à l’étouffée
• Fermez de manière étanche avec un élastique sur le pot.
• Placez le pot à la lumière mais pas sous les rayons de soleil direct.
• Ouvrez, une fois, toutes les semaines, pour vérifier que le terreau est toujours humide et pour faire prendre l’air à la plante.
• Vous pourrez repiquer à l’automne ou au printemps suivant.

Maladies et parasites :

La température est une enjeu essentiel pour l’hibisus cultivé en intérieur. L’hibiscus d’intérieur est également sujet aux attaques d’insectes.

• Une température trop chaude ou trop froide peut provoquer le jaunissement et la chute des feuilles.
• Les aleurodes, pucerons, et cochenilles attaquent très souvent la plante qu’il convient de traiter – biologiquement – préventivement.
• En cas d’attaque, douchez le feuillage de la plante pour supprimer toute présence de miellat et d’éventuels insectes avant de procéder au traitement.

Variétés :

Hibiscus « adonicus »

Cet hibiscus produit des grosses fleurs, simples et rouge vif. Comme souvent, les fleurs de cet hibiscus adonicus ne durent pas longtemps, mais la floraison se renouvelle tous les jours pendant de nombreux mois.

Hib. « Sunny »

Cette variété « Sunny » produit de grosses fleurs simples et orange lumineux. La floraison intervient de mai à octobre. les fleurs fanent en quelques heures. « Sunny » nécessite beaucoup de lumière sans exposition directe au soleil.

Hib. « Longlife Graff »

Cet hibiscus est très florifère, il produit de grosses fleurs simples d’un rose assez dense. Ses fleurs tiennent longtemps avant de faner, elles se renouvellent quotidiennement du printemps à l’automne.

• Il existe encore de très nombreuses variétés.

Fiche rapide :

Résumé

Nom de l'article

L'hibiscus en intérieur

Description

L'hibiscus en intérieur permet quand l'arbuste se sent bien d'obtenir des fleurs toute l'année dans la maison. Les fleurs ne tiennent pas toujours longtemps mais leur renouvellement quotidien permet une floraison spectaculaire au moins du printemps à l'automne...

Auteur

Nom de l'éditeur

Jaime-jardiner.com - LE média jardin partenaire du portail ouest-france.fr

Logo de l'éditeur


Hibiscus : conseils, entretien, rempotage et floraison

La fleur de l’hibiscus rappelle les îles tropicales. Cet arbuste a toute sa place dans le jardin ornemental, mais il embellira tous les jardins, qu’ils soient grands ou petits. Cependant, les variétés d’hibiscus sont nombreuses. Ainsi, certaines sont très frileuses et ne tiennent pas l’hiver. Mais ses fleurs gracieuses raviront vos yeux du printemps à l’automne. Il existe également des hibiscus pour l’intérieur cultivables en pot. En extérieur, l’hibiscus est plutôt cultivé dans les jardins du sud de la France. Découvrez tous nos conseils pour des hibiscus spectaculaires !


Entretenir son Hibiscus (Rose de Chine)

Il existe différentes variétés d’Hibiscus x rosa-sinensis obtenues après d’innombrables croisements entre différentes espèces d’Hibiscus. Et pour la petite histoire, il n’est nullement apparenté aux rosiers bien qu’on le surnomme Rose de Chine. Cet arbuste peut atteindre entre 2 et 4 mètres de hauteur après quelques années. Mais pour cela, encore faut-il lui offrir une très grande luminosité et consacrer un peu de temps à son entretien.

Sortir son Hibiscus en été

Cet arbuste en pot peut tout à fait être placé en extérieur pour profiter des beaux jours, sur la terrasse ou le balcon, à condition qu’il soit abrité du vent et qu’il bénéficie d’une situation très ensoleillée. On le sort donc dès le début du mois de juin mais il doit impérativement être remis en serre, sous la véranda ou à la maison fin septembre.

Attention toutefois de ne pas l’exposer directement au plein soleil. On commence par l’installer à l’ombre, puis à mi-ombre et enfin dans une zone ensoleillée. De cette façon, l’arbuste s’acclimatera parfaitement aux conditions extérieures.

On note que les températures caniculaires peuvent ne pas lui convenir. Au-dessus de 32 à 33°C, il est raisonnable de déplacer le pot vers un coin mi-ombragé qui garde une certaine fraîcheur. Sous ces conditions exceptionnellement chaudes, une brumisation de l’Hibiscus peut s’avérer salvatrice, en soirée ou le matin très tôt.

Arroser l’Hibiscus d’intérieur

Le dessèchement de la terre étant beaucoup plus rapide en pot que dans un massif, il est indispensable d’être attentif aux besoins en eau de l’Hibiscus cultivé dans un bac, et de surcroît en intérieur. Il doit être arrosé plus fréquemment pendant la période de croissance et de floraison. La bonne fréquence est un arrosage tous les quatre jours, la terre devant sécher légèrement entre deux séances. Il faut aussi veiller à avoir la main légère car ses racines ne doivent pas baigner dans l’eau.

On diminue les arrosages pendant toute la période de repos végétatif et il faut faire preuve de bon sens, l’irrigation devant être adaptée en fonction de la température ambiante. Plus il fait chaud et sec, plus l’arbuste a besoin d’eau et vice-versa.

Mais lorsque l’air ambiant est trop sec, les fleurs tombent très rapidement, parfois même avant d’être totalement épanouies. C’est le cas lorsque l’arbuste placé à l’intérieur est situé à proximité immédiate d’une vitre. S’il n’est pas possible de le déplacer, il faut le protéger par un voilage mais aussi installer le pot sur un lit constitué de billes d’argile ou bien encore de petits cailloux que l’on recouvre d’eau. La Rose de Chine bénéficiera ainsi d’une légère humidité ambiante, ce qui lui fera le plus grand bien.

Fertiliser l’Hibiscus en pot

Dans de telles conditions, le substrat s’épuise rapidement, ce qui exige un apport d’engrais régulier. On recommande d’ajouter un engrais liquide pour plantes et arbustes à fleurs dans l’eau d’arrosage environ deux fois par mois pendant toute la période de floraison.


L’hibiscus : plante d’intérieur ou d’extérieur ?

La particularité de cette plante, c’est de pouvoir être positionnée à l’intérieur ou à l’extérieur selon les variétés.

La particularité de l’hibiscus d’intérieur, appelé « hibiscus Rosa sinensis », c’est d’avoir besoin d’être maintenu à l’étroit pour se sentir bien. Il est déconseillé de vouloir rempoter un hibiscus en fleurs, ce qui est le cas du printemps à la fin de l’automne (floraison de mai à octobre) car cela pourrait avoir un impact négatif sur lui. L’hibiscus d’intérieur est un petit arbuste dont la hauteur varie entre 40 centimètres et 1,50 mètre. Il craint le froid et notamment les températures descendant en dessous de 10°C.

L’hibiscus d’extérieur est tout simplement appelé « hibiscus arbre » (hibiscus Syriacus ») mais aussi parfois « Mauve en arbre ». Les fleurs de cet arbre qui peut aller jusqu’à trois mètres de haut se déploient en trompette du mois de juillet au mois d’octobre. Elles se développent à la base des feuilles, tantôt seules, tantôt deux par deux. L’hibiscus d’extérieur supporte sans problème jusqu’à -20 °C.


Parmi les variétés d'hibiscus d'extérieur, citons Hibiscus syriacus 'Oiseau bleu' aux fleurs bleu vif à centre rouge, Hibiscus syriacus 'Helena' à fleurs blanches et coeur rouge, Hibiscus syriacus 'Duc de Brabant' aux fleurs doubles rouge foncé, Hibiscus syriacus 'Russian Violet' aux fleurs mauve violet de 10 cm de diamètre.

Parmi les variétés d'hibiscus d'intérieur, vous pourrez choisir Hibiscus rosa sinensis 'Agnès Galt', très florifère de couleur rose à bord rouge, veiné de rose foncé, Hibiscus rosa sinensis 'Fiesta' aux fleurs abricot, Hibiscus rosa sinensis 'Scarlet Giant' aux fleurs écarlates, Hibiscus rosa sinensis 'Dainty white' aux fleurs blanches.


Comment bouturer un monstera deliciosa ?

Très simple à réaliser, la multiplication du monstera se fait généralement par bouturage . Cette technique permet à la fois d’équilibrer la plante mère, dont les plus vieilles pousses ont tendance à fatiguer, et de pouvoir dupliquer les sujets de monstera à l’infini. À vous la jungle de salon !

Matériel nécessaire pour le bouturage

  • Un sécateur propre
  • Les boutures prélevées sur le monstera
  • Un vase ou une bouteille en verre transparent
  • Du charbon si vous choisissez de bouturer le monstera dans l’eau (optionnel)

Technique pour bouturer un monstera dans l’eau

Le bouturage dans l’eau d’un monstera deliciosa est simple à opérer mais il faut observer quelques règles de base pour que l’opération soit une réussite.

Choisir et prélever les boutures

Prélevez la bouture sur votre plant de monstera d’origine en remontant le long de la tige principale : choisissez un rejet qui possède au minimum deux feuilles , et coupez au niveau des départs des racines aériennes juste en dessous d’un noeud.

Placer les nouvelles tiges de monstera dans l’eau

Remplissez un vase transparent ou une bouteille en verre d’eau propre et fraîche. Positionnez délicatement la bouture dans l’eau , en vérifiant que les racines soient toujours en parfaite immersion. Attention : il est très important de renouveler l’eau dans laquelle se trouve la bouture sous peine de faire pourrir les nouvelles racines qui se développent. Pensez donc à changer l’eau de votre bouture environ tous les dix jours, ou à y placer un morceau de charbon pour purifier l’eau.

Attendre (patiemment) l’apparition des nouvelles racines

Placez votre pot de bouture dans un endroit lumineux mais sans soleil direct, près d’une fenêtre par exemple et armez-vous d’un peu de patience. Au bout de quinze jours, vous allez voir les premières racines se dessiner dans l’eau de votre belle bouture de monstera ! Il faudra attendre en tout 4 à 6 semaines pour que le système racinaire soit assez fort pour pouvoir rempoter la nouvelle plante créée. Une petite astuce : attendez que les racines du jeune monstera aient atteint une longueur de 3 à 5 cm avant de les sortir de l’eau pour la mise en terre.

Bouturer un monstera en terre

Vous pouvez aussi choisir de bouturer votre plante tropicale monstera deliciosa directement dans la terre. C’est tout à fait possible et aussi facile à réaliser ! Pour cela, procédez comme suit :

  • Prélevez votre bouture comme indiqué plus haut à l’étape 1.
  • Au lieu de la placer dans l’eau, préparer un pot avec du terreau pour plantes vertes , mélangé à de la matière drainante comme du sable ou de la tourbe.
  • Recouvrez votre pot d’un sac plastique troué pour créer une mini serre , propice au développement des nouvelles racines dans un substrat toujours humide .
  • Placez votre pot de bouture dans un environnement tempéré et lumineux de votre maison.
  • Lorsque de nouvelles pousses apparaissent, vous pouvez rempoter votre nouveau monstera dans un pot plus grand.


Comment bien entretenir son hibiscus ?

L’hibiscus d’extérieur nécessite d’être paillé pour être protégé du gel qu’il craint. Juste avant le printemps, on le taillera en enlevant le bois mort dans l’objectif de lui redonner une jolie forme. On en fera de même avec l’hibiscus intérieur afin de favoriser une belle tenue et la venue des fleurs. Concernant l’arrosage, il faudra veiller à arroser l’hibiscus d’intérieur au moins deux fois par semaine pendant l’été sinon les fleurs ne tiendront pas.


Video: PROPAGATING MONSTERA PLANT July 2018